1 (800) 663-1321

Quiz

1. Qu’est-ce qu’une croix de Saint-André?

C’est un symbole religieux que l’on vend à l’oratoire Saint-Joseph depuis la canonisation du frère André.

Bien que l’idée fera sûrement son chemin parmi les esprits mercantiles, ce n’est pas à cette croix qu’on veut faire référence ici. Essayez plutôt une autre réponse.

C’est une pièce qui, insérée entre les solives de plancher, les consolide et les empêche de se déformer.

Vous avez raison! Les croix de Saint-André empêchent les solives de se tordre et de bouger. Elles ont la forme d’un « X », ce qui vous fait sûrement penser à la croix qui servit à torturer saint André, l’un des apôtres de Jésus. D’où son nom, qui devrait maintenant vous inspirer le plus pur respect. Comme Aviron Québec Collège Technique. Qui ne vous torturera pas.

C’est une pièce de bois posée à plat sur les fondations.

Eh non! Ça, c’est une lisse d’assise, sur laquelle les solives de plancher s’appuient. Essayez plutôt une autre réponse.

2. Combien de pieds carrés 10 feuilles de contreplaqué 4′ x 8′ couvrent-elles?

32 pieds carrés

Euh… Les feuilles sont placées les unes à côté des autres, et non pas une par-dessus l’autre, je m’étais sûrement mal exprimé. C’est vrai que vous pourriez vouloir bâtir une estrade, mais je vous assure qu’il y a de meilleurs moyens pour réaliser ce genre de construction que d’empiler des feuilles de bois jusqu’à la hauteur voulue : un cours chez Aviron Québec Collège Technique vous serait certainement profitable. En attendant, essayez une autre réponse.

Des tas de pieds carrés, et même des pieds oblongs

Bien que 10 feuilles de contreplaqué puissent couvrir les pieds de tous vos amis, ce n’était pas le sens de la question. Essayez plutôt une autre réponse.

320 pieds carrés

Vous avez raison! Une feuille de 4 pieds sur 8 pieds couvre 32 pieds carrés, et 10 feuilles couvrent 10 fois cette surface. Vous savez calculer, ce qui vous promet à un avenir brillant. Comme un cours chez Aviron Québec Collège Technique, vous avez raison là aussi.

3. Qu’est-ce que du contreplaqué?

C’est une stratégie utilisée en offensive, au football.

Les plaqués donnant tout leur charme au football, bien peu de gens sont contre. Essayez plutôt une autre réponse.

C’est un contestataire, qui en veut à tout ce qui est plaqué.

Il y a certainement des personnes qui tiennent à ce que leurs bijoux soient en or pur. Mais de là à en faire une cause et à alerter tous les journaux, j’ai comme des doutes… À votre place, je tenterais une autre réponse.

C’est un matériau formé de plaques de bois minces, collées sous pression.

Vous avez raison! Les plaques de bois sont en nombre impair et alternées de façon à ce que les fibres soient perpendiculaires. C’est un bois très utilisé en construction, autant pour bâtir les structures qu’en aménagement intérieur.

C’est la même chose que de l’aggloméré.

Eh non! L’aggloméré, c’est un matériau constitué grâce à l’agglomération de copeaux, de sciure, de particules, etc., mêlés de colle. Essayez plutôt une autre réponse.

4. Les solives de plancher sont habituellement espacées de façon à se trouver sous chaque extrémité des feuilles de contreplaqué qui les recouvrent.

Vrai

Avouez que quand vous marcherez au centre de la feuille de contreplaqué, vous vous enfoncerez plus ou moins dans le sol, ce qui révélera subtilement votre poids. À votre place, j’essaierais l’autre réponse.

Faux

Vous avez raison! Les solives de plancher sont habituellement espacées de 16 pouces. Cependant, aux endroits où il y aura beaucoup de poids (par exemple, sous un bain-tourbillon, ou sous le coffre qui contient tout votre argent), les solives seront posées tous les 12 pouces, pour s’assurer que le plancher restera droit.

5. Qu’est-ce qu’un linteau?

C’est un élément essentiel de la charpente d’une fenêtre.

Vous avez raison! Le linteau est un élément de charpente horizontal qui soutient la structure et les charges au-dessus d’une fenêtre ou d’une porte.

C’est la partie qui forme le bas de la fenêtre.

Ce n’est pas la bonne réponse. Cette définition est celle de l’allège de fenêtre. Essayez donc une autre réponse.

C’est une pièce de bois qu’on pose entre les poteaux d’un mur (ou colombages) pour éviter qu’ils se tordent ou se rapprochent.

Ce n’est pas la bonne réponse. Cette définition est celle de l’entremise (ou « étrésillon », pour un vocable raffiné qui en épatera plus d’un). Essayez donc une autre réponse.

C’est une pièce de bois posée sur tout le sommet d’un mur, qui a pour fonction de répartir les efforts provenant des poutres, des chevrons ou des fermes.

Ce n’est pas la bonne réponse. Cette définition est celle de la sablière. Essayez donc une autre réponse.

6. Parmi les éléments suivants, lequel ne fait pas partie de la charpente d’un escalier?

La marche

Ce n’est pas la bonne réponse. Mais vous le saviez sûrement et vous l’avez choisie pour me taquiner… n’est-ce pas? Faites-moi plaisir : essayez donc une autre réponse.

La contremarche

Ce n’est pas la bonne réponse. La contremarche, c’est l’élément vertical qui, placé sous une marche, en forme le devant. Essayez donc une autre réponse.

Le nez-de-marche

Ce n’est pas la bonne réponse. Surpris? Pourtant, je vous assure, le nez-de-marche existe réellement : il s’agit de la partie de la marche qui dépasse de la contremarche inférieure. Cependant, si vous vous accrochez le pied dans le nez-de-marche, ce n’est pas ce qu’on appelle faire un pied de nez. Tout de même, essayez donc une autre réponse.

La marchette

Vous avez raison! Vous avez sûrement une grand-mère… La marchette, c’est un support métallique pour aider les gens à marcher. Les risques sont grands si vous l’utilisez dans un escalier.

Le limon

Ce n’est pas la bonne réponse. Le limon, c’est la pièce qui sert à soutenir l’extrémité des marches et des contremarches. Le limon désigne aussi la boue des rivières : il peut donc arriver que vous ayez du limon sur votre limon; on ne peut pas écarter cette possibilité, mais retenez simplement que le limon fait partie de la charpente d’un escalier et essayez une autre réponse.

7. Quel métier de la construction compte le plus grand nombre de travailleurs au Québec?

Charpentier-menuisier

Vous avez raison! Les charpentiers-menuisiers représentent environ le quart de la main-d’œuvre de l’industrie de la construction, ce qui vous en dit long sur les fabuleuses perspectives d’emploi qui vous attendent! Pour avoir accès aux chantiers de construction, il faut détenir un DEP en charpenterie-menuiserie. Pour être le meilleur sur les chantiers de construction, il faut détenir un DEP de chez Aviron Québec Collège Technique!

Tuyauteur

Ce n’est pas la bonne réponse. En fait, les tuyauteurs constituent le troisième métier le plus important en termes d’effectifs dans l’industrie de la construction. Super perspectives d’emploi, super métier, super salaire, super école où faire son DEP : super Aviron Québec Collège Technique!

Électricien

Ce n’est pas la bonne réponse, mais vous brûlez : l‘électricien est le deuxième métier en importance parmi les métiers de la construction, ce n’est pas mal! Mais la première école à laquelle vous devriez songer pour faire votre DEP, c’est Aviron Québec Collège Technique… je ne vous le fais pas dire!

8. Quelle est l’épaisseur standard des murs de fondation d’une maison?

15 pouces

Ce n’est pas la bonne réponse. Rappelez-vous que ce n’est pas un donjon que vous construisez et essayez une autre réponse.

13 7/16 pouces

Ce n’est pas la bonne réponse. Une telle précision me semble exagérée pour une fondation, pas vous? Je savais bien que vous seriez d’accord : essayez donc une autre réponse.

8 pouces

Vous avez raison! L’épaisseur standard des murs de fondation est de 8 pouces lorsque le revêtement de la maison est léger. Si la maison est recouverte de brique ou de pierre, la fondation devra avoir 10 pouces d’épaisseur de façon à donner un soutien adéquat au revêtement.

9. Si un travailleur doit rester sur un échafaudage pendant qu’on le déplace, doit-il être amarré au bâtiment ou à l’échafaudage?

Au bâtiment

Vous avez raison! Si un travailleur doit rester sur l’échafaudage, vous devez vous assurer qu’il est amarré au bâtiment et non à l’échafaudage, et ce, au moyen d’un harnais et d’une corde de sécurité. Vous devez aussi vous assurer qu’il est toujours sur l’échafaudage quand vous avez fini de le déplacer; s’il n’y est plus, vous avez un problème. Appelez de l’aide.

À l’échafaudage

Ce n’est pas la bonne réponse. Je vous laisse une chance : essayez une autre réponse.

10. Que doit-on appliquer sur la surface des murs de fondation situés sous le niveau du sol?

Une peinture au latex

Ce n’est pas la bonne réponse. La peinture au latex ne tiendrait pas le coup et, de plus, elle ne serait d’aucune utilité, à part égayer le béton juste avant qu’il ne disparaisse sous la charpente de la maison. Essayez donc une autre réponse.

Un enduit au bitume

Vous avez raison! L’enduit au bitume protège les murs contre l’humidité naturelle du sol.

Un enduit acoustique

Ce n’est pas la bonne réponse. À moins que vous ayez peur que les bruits discrets de la vie souterraine qui anime votre terrain vous parviennent à travers 8 pouces de béton, essayez une autre réponse (ou consultez votre ORL).

Un enduit antidérapant

Ce n’est pas la bonne réponse. Comme vous n’aurez pas à circuler sur les murs intérieurs de votre fondation (si vous le faites, écrivez-moi pour m’expliquer comment), essayez une autre réponse.

11. Qu’est-ce qui fait qu’un escalier craque quand vous y circulez?

C’est une question de poids : un régime s’impose!

Ce n’est pas la bonne réponse. Votre poids ne me regarde pas : essayez une autre réponse.

Ce peut être la marche qui frotte sur la contremarche.

Vous avez raison! Lorsqu’un escalier craque, c’est souvent parce que les pièces de bois qui forment la marche et la contremarche se touchent et, quand du poids est appliqué sur la marche, celle-ci frotte sur la contremarche. En vous plaçant sous l’escalier, vous pouvez alors visser la contremarche dans la marche pour empêcher cette dernière de bouger.

Ce sont probablement mes genoux qui craquent, j’en porte seul la responsabilité.

Ce n’est pas la bonne réponse. Vos genoux craquent peut-être, mais vous n’êtes pas obligé de supporter que votre escalier fasse pareil. Essayez une autre réponse.

Ce peut être parce que le limon est trop collé sur le mur.

Ce n’est pas la bonne réponse. En fait, c’est le contraire : si le limon est trop éloigné du mur, des interstices se créent et cela peut faire craquer l’escalier. Essayez donc une autre réponse.

12. Lequel de ces matériaux ne peut pas servir d’isolant acoustique?

La perlite

Vous avez raison! La perlite est un bon isolant thermique, mais elle ne vous empêchera pas d’entendre le violon de votre sœur.

Le liège

Ce n’est pas la bonne réponse. Le liège est un bon isolant acoustique. De plus, il est durable et écologique. Essayez donc une autre réponse.

La laine minérale

Ce n’est pas la bonne réponse. La laine minérale est un très bon isolant acoustique. De plus, elle offre un excellent rapport qualité/prix. Essayez donc une autre réponse.

La mousse acoustique

Ce n’est pas la bonne réponse. Vous avez cru que c’était un piège? Mais non : une mousse acoustique peut vraiment servir d’isolant acoustique. Étrange, non? Essayez tout de même une autre réponse.

13. Lorsque vous posez des plinthes en chêne, quelle précaution devez-vous prendre?

Il faut utiliser des clous plus gros et plus longs pour que la structure soit bien solide.

Ce n’est pas la bonne réponse. Il n’est pas nécessaire de planter des pieux pour tenir le chêne bien en place. Essayez donc une autre réponse.

Il faut mettre plus de clous pour soutenir le poids du bois dur.

Ce n’est pas la bonne réponse. Comme il faut clouer la plinthe dans les montants de la charpente du mur, le nombre de clous est limité, ce qui est une bonne chose pour préserver le côté esthétique de notre travail. Essayez plutôt une autre réponse.

Il faut percer un trou avant de mettre le clou.

Vous avez raison! Comme le bois dur fend facilement, et souvent plusieurs jours après la pose, il faut utiliser une perceuse pour percer un trou avant de mettre le clou. Avec Aviron Québec Collège Technique, par contre, pas de précautions à prendre; en plus, à la fin de votre formation, vous serez le clou de votre milieu de travail!

14. Quelle est la durée de vie d’un plancher de bambou?

Durée de vie très courte, ce qui n’en fait pas un choix de premier plan, surtout dans les lieux humides de la maison

Ce n’est pas la bonne réponse. Le bambou est un matériau de plus en plus populaire, à cause de sa grande résistance à l’humidité, aux insectes et à la moisissure. Essayez donc une autre réponse.

Jusqu’à 100 ans, comme ma grand-mère

Vous avez raison! Étonnant, n’est-ce pas? Le bambou a une durée de vie qui varie entre 10 et 100 ans. Chez Aviron Québec Collège Technique, nous sommes là depuis aussi longtemps que ça, nous sommes aussi résistants et modernes que le bambou et… aussi beaux… vraiment.

Entre 20 et 30 ans, le temps de se lasser

Ce n’est pas la bonne réponse. Comment se lasser d’un parquet de bois, dites-moi? Si c’est votre cas, le bambou n’est pas pour vous, car il vous durera… euh… essayez une autre réponse pour savoir combien de temps!

15. Pour ventiler un toit, que devez-vous poser?

Des solins

Eh non! Les solins sont des pièces qui servent à rendre étanche la jonction entre deux surfaces du toit. Tout le contraire de la ventilation, malheureusement pour votre réponse. Essayez-en une autre!

Une colonne de ventilation

Eh non! La colonne de ventilation est utile en plomberie, mais elle n’aidera pas votre toit. Vous avez le choix ici : suivre un cours de plomberie-chauffage chez Aviron Québec Collège Technique pour en savoir plus à ce sujet. Ou suivre un cours en charpenterie-menuiserie pour connaître la réponse à cette difficile question. Quel que soit votre choix, chez Aviron Québec Collège Technique, vous aurez le vent dans les voiles… et votre toit aussi. En attendant, essayez une autre réponse.

Un soffite

Vous avez raison! Le soffite est un matériel qui sert à fermer le dessous des corniches, tout en permettant l’aération de la toiture. Bien aérer l’entre-toit va empêcher la température de monter trop haut, et empêcher la moisissure et les odeurs de renfermé.

Un panca

Eh non! Ça, c’est un écran actionné à l’aide de cordes, qui sert de ventilateur. Chez Aviron Québec Collège Technique, vous verrez des méthodes beaucoup plus modernes de ventiler votre toit. Et plein d’autres choses aussi. En attendant, essayez une autre réponse.

 


Blogue

Félicitations Raphaël Roberge-Tremblay!

émis le 26 juin 2017
Parfois on peut s’inscrire dans un DEP sans trop en connaître sur le sujet

Bonne Saint-Jean!

émis le 22 juin 2017
L’équipe d’Aviron Québec souhaite une Bonne St-Jean Baptiste à tous
 

Aide financière